REFLEXIONS SUR LA TMFPO

Depuis 5 ans des médiateurs et médiatrices familiales, des structures conventionnées et libé- rales expérimentent la tentative de médiation familiale préalable obligatoire, aussi dénommée par son acronyme : TMFPO. Pour évaluer l’impact de ce dispositif sur le développement de la médiation familiale, sur son exercice singulier et sur nos collaborations interprofessionnelles, un groupe de travail, com- posé de médiateurs et médiatrices a été mis en place par l’APMF1 dès 2017. Puis, en 2019, Nicolas LAURIOT DIT PREVOST, sociologue est venu nous accompagner pour cette évalua- tion et apporter son regard indépendant. La réflexion présentée ici par 2 médiatrices familiales et leur directeur montre une nouvelle fois toute l’attention et la réflexion qui ont été menées pour que la médiation familiale conserve sa spécificité et son indépendance. Ainsi, comme l’accueil du conflit dans la médiation, l’accueil du dispositif, le dérangement et les tensions qu’il a provoqué ont pu être transformé pour concevoir à nouveau du sens au différentes étapes du processus de médiation. La médiation familiale et plus largement la médiation offrent une réelle compétence à traverser les chaos... Audrey RINGOT, vice-présidente de l’APMF

Agir l’indépendance dans son quotidien

Avec l'impartialité et la confidentialité, l'indépendance est un des fondements de notre code de déontologie. Avec mes collègues Sabine Sabatier et , nous avons contribué à la réflexion suivante : "agir l'indépendance dans son quotidien" paru dans la Revue Tiers n°29. Agir l'indépendance dans son quotidien Christine FROGER Sabine SABATIER Zarina TOURRAUD Médiatrices familiales DE En partant d’une vignette clinique présentant une situation de médiation familiale, trois médiatrices de terrain nous exposent et analysent comment la question de l’indépendance est interpellée dans leur pratique de médiation, au quotidien, sur le terrain. Le Doyen Cornu présente l’indépendance comme « l’état de quelqu’un qui n’est tributaire de personne sur le plan matériel, moral, intellectuel, qui ne se sent pas lié ou qui ne veut pas être soumis aux autres, qui ne se laisse pas influencer par ses appartenances politiques, religieuses, par des pressions extérieures ou par ses propres intérêts. Il ajoute que c’est la situation de celui qui n’est pas lié par un contrat de travail qui travaille pour son propres compte »1

A qui sert la TMFPO ?

Ou comment ce dispositif testé dans onze juridictions vient questionner les fondements de notre pratique professionnelle ? Depuis quelques six  mois, les onze juridictions qui expérimentent la Tentative de Médiation Familiale Préalable Obligatoire (TMFPO) connaissent des réalités différentes, en fonction des partenariats locaux d’une part, des postes dégagés et financés pour l’expérimentation d’autre part. Il ne s’agit, pas, ici, de témoigner d’« une » pratique, mais de questionner les fondements de la Médiation Familiale au regard de cette expérimentation, à ses débuts.